Un nouveau réseau de méditant-e-s

Jean-Yves Leloup et Catherine Arto viennent de créer un réseau qui s’appelle « l’Intercontinentale des consciences » en lien aussi avec l’association Sésame créée par Inès Weber et Abdennour Bidar.

L’idée est très simple : offrir un espace pour mettre en lien des méditant-e-s avec d’autres méditant-e-s engagé-e-s et pour méditer ensemble, à distance ou en se retrouvant dans un lieu de notre choix.

Ce réseau veut rassembler toutes celles et ceux qui partagent la conviction que seul un approfondissement de conscience, personnel et collectif, pourra inspirer assez puissamment nos engagements visant, dans toute leur diversité, à réparer ensemble le tissu déchiré du monde. Cela part d’une intuition et d’une conviction :

  • L’intuition que face à l’ampleur des défis de notre époque, on ne peut pas faire l’économie de puiser des ressources profondément en soi pour trouver l’agir juste, en même temps que de se relier à d’autres en vue d’agir ensemble.
  • La conviction que la pratique spirituelle, quelle qu’elle soit, est une condition nécessaire pour opérer un réel dépassement des schémas que nous combattons, pour qu’ainsi, une révolution intérieure et extérieure soit possible.

Pour en faire partie, il suffit d’ajouter une fiche sur le site et, ce faisant, prendre les engagements personnels proposés. Ce qu’a fait la Maison bleu ciel (comme “lieu d’accueil”) – que vous verrez déjà apparaître sur la carte présente sur le site.

Vidéo de présentation de l’Intercontinentale des consciences
Vidéo du lancement le 21 juin 2021

Laisser un commentaire