S’ouvrir à la profondeur du Vivant. Heure mensuelle de méditation silencieuse

Un temps de méditation silencieuse en groupe, pour que s’approfondisse nos consciences, terreau de notre implication pour le Vivant.

Méditer ensemble à l’écoute du Silence, relié.e.s à tou.te.s les priant.e.s du monde.
Participer à la naissance du monde de demain en approfondissant notre lien avec la profondeur de notre être. Enraciner notre action pour le Vivant, pour la terre et l’humanité dans l’ouverture de notre coeur

Tous les 4èmes mercredis du mois, de 20h30 à 21h30:
26 janvier, 23 février, 23 mars, 27 avril, 25 mai, 22 juin 2022
A la chapelle du Temple de Plainpalais, avenue du Mail 31, Genève

Possibilité de participer uniquement aux dates qui vous conviennent.

Dans la position d’assise qui vous convient : zafu, petit banc, chaise, … Le temps de méditation commence à 20h30 et se termine à 21h30. Après 25’, le gong nous invite à quelques pas de marche consciente. Nous nous réinstallons ensuite pour un 2ème temps de 25’. Celles-ceux qui le souhaitent peuvent quitter la méditation au 1er gong.

Sans inscription (sauf pour zoom, pour prévenir des perturbations) et ouvert à tou.te.s en présentiel (en fonction des contraintes sanitaires) et par zoom.

Les méditations ont lieu en hybride :
sur place au temple de Plainpalais. Sans inscription.
si vous ne pouvez pas vous déplacer: inscrivez-vous pour participer par zoom. Vous recevrez instantanément le lien d’accès. – Pour des raisons techniques, cette option ne sera pas possible le 25 mai 2022. Nous en sommes désolés.

Corbeille à la sortie pour les frais.

En lien avec l’Intercontinentale des consciences:
Réseau de méditantes et méditants engagés, partageant la conviction que seul un approfondissement de conscience personnel et collectif peut réparer le tissu déchiré du monde.

TBC-Heure-de-meditation-jan-juin-2022


Méditations guidées enregistrées

Durant la 1ère période de confinement, d’avril à juin 2020, nous avons proposé une « méditation guidée » de 25′ en ligne tous les jeudis soir à 19h.

  • pour « rester en soi », dans la profondeur du « chez soi » de notre demeure intérieure, dans cet espace où le Vivant nous habite.
  • pour être ensemble au même moment et se sentir en communion et en compassion avec celles et ceux qui souffrent.

Vous pouvez les suivre en différé ci-dessous.